Travaux LMNP : doit-on les passer en charge ou les amortir ?

Voici donc en clair les explications devant vous permettre de déterminer si vos factures de travaux peuvent être comptabilisés dans les charges ou plutôt être amorties sur une période comprise généralement entre 10 et 15 ans.
|
Publié le
12
/
01
/
2024

Envie de faire votre déclaration LMNP en moins de 10 min ?

Envie de faire votre déclaration SCI en moins de 10 min ?

Des milliers de SCI font leur déclaration de SCI sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Des milliers de LMNP font leur déclaration de LMNP sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Commencer
Commencer

Beaucoup de propriétaires ayant décidé de louer leur bien en meublé se posent la question du sort des factures de travaux réalisés dans leur bien.
Ces explications sont là pour enfin comprendre la règle comptable et la durée d’amortissement à retenir.

De manière générale, les petits travaux de rénovation, qui sont souvent réalisés durant la période location comme par exemple, le changement d’un robinet, la réparation d’une fuite, d’une serrure ou d’une machine à laver, bref vous l’aurez compris, tous les « petits travaux », doivent généralement être passés en charge et ne pas être amortis ; surtout lorsque le montant des factures est relativement faible et généralement inférieur à 600€ par facture.

Lorsque les travaux sont bien plus importants, ceux qui sont réalisés en général avant la mise en location ou après le départ d’un locataire, pour rénover plus globalement le bien à louer ; les factures de ces travaux-là sont généralement amortissables.
La durée de l'amortissement LMNP dépend du type de travaux réalisé.
Toutefois, l’administration fiscale permet très généralement que le montant total des factures de travaux réalisés sur une même période peut être globalisé et amorti sur une même durée globale.

Par exemple, si vous rénovez globalement un bien immobilier (Peinture, sol, électricité, cuisine, chauffage …) dans ce cas, vous pouvez très simplement amortir sur une même durée, la somme globale de ces factures.
En général, pour une rénovation complète d’appartement, une durée globale d’amortissement de 10 ou 15 ans est très souvent préconisée pour amortir globalement l’ensemble des factures de travaux.
Si vous souhaitez toutefois amortir chaque travaux réalisé selon son type, voici à titre d’exemple les durées d’amortissement recommandées par l’administration et très généralement utilisés par les experts comptables, selon le type de travaux réalisés.

Type de travaux et Durée d’amortissement
-
Maçonnerie : 15 ans
- Électricité (rénovation) : 20 ans
- Peintures, Papiers-peints : 10 ans
- Parquets : 15 ans
- Revêtements de sols : 5 ans
- Plomberie : 10 ans
- Cuisine : 10 ans

Voici donc en clair les explications devant vous permettre de déterminer si vos factures de travaux peuvent être comptabilisés dans les charges ou plutôt être amorties sur une période comprise généralement entre 10 et 15 ans.

Faites maintenant votre déclaration LMNP en moins de 10 minutes

Faites maintenant votre déclaration de SCI en moins de 10 minutes

Des milliers de SCI font leur déclaration de SCI sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Des milliers de LMNP font leur déclaration LMNP sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Commencer
Commencer

Retrouvez d'autres articles sur la SCI