Location de la Résidence Principale ou secondaire ? - Loyer fictif et période d'occupation

Vous avez décidé de louer votre résidence principale quelques semaines ou quelques mois par an ? Voici en bref la règle fiscale et comptable à respecter pour déclarer les loyers encaissés sur votre résidence principale.
|
Publié le
15
/
01
/
2024

Envie de faire votre déclaration LMNP en moins de 10 min ?

Envie de faire votre déclaration SCI en moins de 10 min ?

Des milliers de SCI font leur déclaration de SCI sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Des milliers de LMNP font leur déclaration de LMNP sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Commencer
Commencer

Vous avez décidé de louer votre résidence principale ou secondaire quelques semaines ou quelques mois par an ?
Voici en bref la règle fiscale et comptable à respecter pour déclarer les loyers encaissés sur votre résidence principale/secondaire.            

L'AJOUT DE VOTRE RESIDENCE PRINCIPALE/SECONDAIRE A VOTRE ACTIVITE LMNP :


En louant de manière saisonnière votre résidence principale ou secondaire et pour déclarer les loyer encaissés, vous devez désormais intégrer votre bien à votre activité de location meublée.                                      

Dans l'absolu, vous auriez dû immatriculer votre bien sur inpi.fr. Que cela ait été fait ou pas, pour déclarer les loyers reçus dans votre activité LMNP, vous devez ajouter votre bien en indiquant comme date d'immatriculation la date de première location. Aussi, la valeur vénale à indiquer sera alors la valeur marchande de votre bien à la date de première location. En effet, quelque soit son prix d'achat, vous devez indiquer la valeur du bien à la date de la première location. Vous pouvez vous rendre sur le site Meilleurs agents pour avoir une idée précise de la valeur vénale de votre bien. www.meilleursagents.com                 

En déclarant votre résidence principale dans votre activité LMNP, la valeur de votre bien sera amortie chaque année et vous pourrez alors déduire l'intégralité des charges annuelles déboursées sur ce bien, aussi bien pendant la période de location que pendant la période d'occupation personnelle (Intérêts d'emprunt, électricité, chauffage, charges de copropriété, taxe foncière ....)  

 

QUEL MONTANT DE LOYER INDIQUER ?


En sus des loyers encaissés pour la location saisonnière de votre bien, vous devrez par ailleurs ajouter un loyer fictif pour toute la période d'occupation du bien.

Je m'explique : Vous avez loué votre résidence principale pendant 3 mois et avez encaissé 10.000€ pour ces 3 mois de location. Ceci signifie donc que vous vous êtes réservé la jouissance pendant les 9 autres mois de l'année étant donné que c'est votre résidence principale.
Dans ce cas, vous devez déterminer la valeur locative de votre bien pour déclarer un loyer fictif pour toute la période d'occupation personnelle du bien.

Ainsi, en considérant que votre résidence principale pourrait se louer 1000€ par mois pour une location annuelle, vous devrez alors ajouté aux loyers réellement encaissés la somme de 9000 (1000 par mois pendant 9 mois). Le loyers total a déclaré est donc de 19000€ (10.000€ + 9.000€).

Faites maintenant votre déclaration LMNP en moins de 10 minutes

Faites maintenant votre déclaration de SCI en moins de 10 minutes

Des milliers de SCI font leur déclaration de SCI sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Des milliers de LMNP font leur déclaration LMNP sur decla.fr, pourquoi pas vous ?
Commencer
Commencer

Retrouvez d'autres articles sur la SCI